Anxiété et stress

Ces émotions, à la fois nécessaires et pathogènes, mènent par leurs conséquences,  de nombreuses personnes à consulter. Paradoxalement, elles peuvent être à la fois moteur pour déclencher l’énergie à remplir des tâches et freinant par son impact sur la personne. Ainsi, au moment des examens, les étudiants ont besoin de ressentir un peu de stress et d’anxiété pour étudier alors qu’à trop haute dose, ils n’arrivent plus à se concentrer. La bonne gestion de ces émotions est une nécessité.

Y a -t-il une différence entre anxiété et stress

Non seulement, le stress est un processus normal mais de plus, il est nécessaire. Ainsi, la peur est une émotion qui créait un stress adapté à notre protection contre le danger.

Ce qui caractérise le stress est qu’il est ponctuel et qu’il est facilement récupérable. Une fois, sorti de la situation qui génère le stress, il retombe. Ainsi, une personne stressée est capable d’être détendue dans des situations apaisantes comme les vacances ou la plaisir d’être entre amis.

Quant à l’anxiété, elle est plus diffuse et souvent constante car intégrée dans le fonctionnement psychique de la personne. Cette émotion persiste quelle que soit la circonstance car la personne anxieuse a tendance à anticiper le pire et ainsi, à auto-fabriquer son anxiété. Même, hors circonstance anxiogène, elle est présente.

Qu’est ce qui génère ce stress

  • Il peut survenir suite à un événement psychique : soucis, séparation, déménagement, disputes.

  • Un événement physique : déménagement, changement de travail, un accident, une maladie,

  • Ou environnemental : un conflit (affectif, amical ou professionnel), une séparation, un attentat, trop de charges au travail.

Les symptômes liées à l’angoisse ou au stress:

  • Crises de panique et phobies (agoraphobie, claustrophobie…).
  • TOC,
  • Vertiges,
  • Accélération cardiaque,
  • Tremblements, transpiration des mains,
  • Troubles psychosomatiques : migraines, douleurs ponctuelle ou chroniques,
  • Inhibitions,
  • Perte de contrôle,
  • Repli sur soi

Que faire?

  • Le sport est recommandé pour permettre à la personne de se détendre.

  • Au cas où la personne n’arrive pas à gérer son stress ou son anxiété, il est nécessaire de d’entamer une psychothérapie ou un coaching qui l’aidera à remonter aux racines de son malaise et à traiter les symptômes consécutifs à ces états.

  • Lorsque le stress et l’anxiété deviennent trop encombrants, il est indispensable d’en traiter rapidement les symptômes. L’hypnose est un moyen naturel et rapide, indispensable pour gérer ses émotions. La Méditation est également un exellent moyen pour faire diminuer le stress



L’Hypnose, l’ennemie de la douleur

Une douleur ponctuelle ou chronique, est toujours source d’angoisse. Chez les personnes anxieuses ou à tendance hypocondriaque, la douleur engendre des peurs, des angoisses de maladies qui pourraient leur échapper ou même des angoisses de  mort. Elles perdent alors confiance.

en leur organisme, aux médecins et ressentent une impuissance face à des douleurs qui semblent ingérables.

 « Est-ce grave ? Vais-je pouvoir en guérir ? Est-ce que cela ne cache pas quelque chose de plus grave ?…

Le psychisme a la capacité, soit d’intensifier, soit de diminuer la douleur.

Par l’outil puissant, simple, rapide et naturel, qu’est l’hypnose, l’imaginaire de la personne en souffrance peut être modifié et réparé par des suggestions adaptées. L’hypnothérapeute va apprendre au patient en état modifié de conscience, par des métaphores destinées à lui permettre de s’imaginer autrement que dans la douleur, à gérer ses sensations et à mettre à distance les plus dérangeantes. Le patient va réapprendre à imaginer, à désirer, à  s’aimer.

L’hypnose ne remplace pas un traitement médical mais peut être considéré comme un complément thérapeutique nécessaire. De nombreux services hospitaliers utilisent l’hypnose pour soulager la douleur ou même en guise d’anesthésie.

L’hypnose peut être accompagnée d’une psychothérapie lorsque cette indication s’avère nécessaire.

Quelles douleurs ?

Les douleurs peuvent avoir des origines différentes :

lombaires

Psychosomatiques

symptômes lié à la dépression.

douleurs organiques

douleurs ORL

Migraines

Fibromyalgie

douleur d’un membre fantôme

traumatiques et post-traumatiques

les douleurs d’origine sexuelles : vaginisme, dysménorrhées, éjaculation précoce, …

Définition de l’Hypnose

Il existe plusieurs définitions de l’hypnose aussi je vais reprendre la définition donné  par Erickson : « L’hypnose est un état modifié de conscience caractérisé par une réceptivité nettement augmentée pour la suggestion».

Comment se passe une séance d’hypnose ?

Après un entretien  nécessaire pour  comprendre l’histoire du symptôme, sa place dans la vie du patient, sa nature, le moment de son apparition, la composante et l’impact émotionnels du symptôme, les bénéfices secondaires à la plainte et à la douleur, l’hypnothérapeute commence la séance par une explication sur le déroulement de la  séance. Il créait le lien de confiance nécessaire au travail d’hypnose



Vous voulez maigrir: l’Hypnose va vous aider en quelques séances.

Vous avez pris quelques kilos du à l’inactivité ou  du à la dernière grossesse… Votre moral est en baisse et vous avez des complexes,  alors il est temps de vous fixer un défi : perdre du poids.

Vous vous sentirez mieux « dans votre peau », vous vous aimerez et vous vous  affirmerez davantage, votre santé s’améliorera, vous  vous sentirez plus légère(er), vous vous trouverez belle (beau) et désirable. Continue reading “Vous voulez maigrir: l’Hypnose va vous aider en quelques séances.”