L’Hypnose, l’ennemie de la douleur

Une douleur ponctuelle ou chronique, est toujours source d’angoisse. Chez les personnes anxieuses ou à tendance hypocondriaque, la douleur engendre des peurs, des angoisses de maladies qui pourraient leur échapper ou même des angoisses de  mort. Elles perdent alors confiance.

en leur organisme, aux médecins et ressentent une impuissance face à des douleurs qui semblent ingérables.

 « Est-ce grave ? Vais-je pouvoir en guérir ? Est-ce que cela ne cache pas quelque chose de plus grave ?…

Le psychisme a la capacité, soit d’intensifier, soit de diminuer la douleur.

Par l’outil puissant, simple, rapide et naturel, qu’est l’hypnose, l’imaginaire de la personne en souffrance peut être modifié et réparé par des suggestions adaptées. L’hypnothérapeute va apprendre au patient en état modifié de conscience, par des métaphores destinées à lui permettre de s’imaginer autrement que dans la douleur, à gérer ses sensations et à mettre à distance les plus dérangeantes. Le patient va réapprendre à imaginer, à désirer, à  s’aimer.

L’hypnose ne remplace pas un traitement médical mais peut être considéré comme un complément thérapeutique nécessaire. De nombreux services hospitaliers utilisent l’hypnose pour soulager la douleur ou même en guise d’anesthésie.

L’hypnose peut être accompagnée d’une psychothérapie lorsque cette indication s’avère nécessaire.

Quelles douleurs ?

Les douleurs peuvent avoir des origines différentes :

lombaires

Psychosomatiques

symptômes lié à la dépression.

douleurs organiques

douleurs ORL

Migraines

Fibromyalgie

douleur d’un membre fantôme

traumatiques et post-traumatiques

les douleurs d’origine sexuelles : vaginisme, dysménorrhées, éjaculation précoce, …

Définition de l’Hypnose

Il existe plusieurs définitions de l’hypnose aussi je vais reprendre la définition donné  par Erickson : « L’hypnose est un état modifié de conscience caractérisé par une réceptivité nettement augmentée pour la suggestion».

Comment se passe une séance d’hypnose ?

Après un entretien  nécessaire pour  comprendre l’histoire du symptôme, sa place dans la vie du patient, sa nature, le moment de son apparition, la composante et l’impact émotionnels du symptôme, les bénéfices secondaires à la plainte et à la douleur, l’hypnothérapeute commence la séance par une explication sur le déroulement de la  séance. Il créait le lien de confiance nécessaire au travail d’hypnose



La honte

La honte est une émotion,  un sentiment social et obscur qui risque de provoquer des discordes avec les autres et conduit parfois à l’exclusion. C’est un sentiment qui touche au plus intime des soi et que chacun tente de dissimuler. Qui n’a jamais connu la honte ?

Dans les cas les plus extrêmes et dans les moments les plus violents, apparaît le désir de disparaître, « de rentrer sous terre », l’impression  de ne pas avoir le droit à l’existence. Que ces moments soient courts ou longs, l’impression d’être minable ou nul, est alors teintée d’un sentiment de dévalorisation extrêmement violent et difficile à vivre. Continue reading “La honte”